Kim Phung Lo, enfin aux Jeux du Québec

Audrey
Audrey Gauthier
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Kim Phung Lo, à gauche, l'entraîneur Jean-Daniel Lalonde et Katia Villeneuve.

L’athlète Kim Phung Lo n’allait pas passer à côté de la première présence du volleyball de plage aux Jeux du Québec. Après avoir tenté sa chance au volleyball en équipe en 2010, la résidente d’Ahuntsic a finalement réussi à se qualifier pour cette compétition provinciale.

« Je m’entraîne depuis trois ans pour participer aux Jeux du Québec. J’ai tenté ma chance au volleyball intérieur, mais je n’ai pas été prise. Ma grandeur a été une grande partie de ce refus. De plus, ayant 17 ans, c’était la dernière année où je pouvais participer aux Jeux ainsi qu’au volleyball de plage. Mes efforts ont finalement porté fruit », souligne l’adolescente représentant la région Montréal-Concordia.

Selon son entraîneur, Jean-Daniel Lalonde, le volleyball de plage était l’idéal pour Kim. « En volleyball intérieur, les sélections sont très difficiles. La grandeur compte pour 40 % de tes chances de sélections. Avec 5 pieds 2, Kim n’avait aucune chance d’être prise. Au volleyball de plage, elle est dans son milieu et elle performe très bien. »

Pour avoir sa place aux Jeux du Québec, l’entraîneur est allé chercher une coéquipière à sa joueuse. Katia Villeneuve a alors fait ses débuts dans cette discipline. « Ça fait cinq ans que je fais du volleyball intérieur. Cette année, j’étais trop vieille pour participer aux Jeux dans ce sport. Quand Jean-Daniel m’a approchée, j’ai accepté, car les Jeux ne se comparent à aucune autre compétition provinciale auquel j’ai participé. C’est fou! Le fait que j’ai joué pendant trois ans au volleyball intérieur avec Kim ont aussi penché dans la balance », indique la résidente de Rosemont.

Les deux amies se sont alors entraînées ensemble au collège Bois-de-Boulogne et au parc Jeanne-Mance pour perfectionner leur technique de volleyball de plage. « J’ai dû m’adapter à de nouvelles conditions, comme le sable, le vent et le soleil. Ma base de volleyball m’a beaucoup aidée à y parvenir », explique Katia.

Un nouveau défi

L’athlète déménage à Québec pour aller étudier les soins infirmiers.

« Ce que j’ai appris avec le volleyball, comme la gestion du temps et de ses émotions, va m’aider dans mon avenir. Je vais étudier à Québec cet automne. Je quitte le nid familial et c’est stressant, mais je sais que j’en suis capable, car mon sport me l’a prouvé.

« Là-bas, je vais vivre de nouvelles expériences. Je ne sais pas si je vais continuer le volleyball, mais je vais peut-être aller aux sélections de volleyball AA », mentionne-t-elle.

Résultat aux Jeux du Québec - Jour 4

L’équipe de Montréal a cassé la glace en remportant son premier duel des Jeux du Québec devant la formation de Rimouski-Yamaska par la marque de 21-15 et 21-16.

« On a cassé la glace. Pour une première partie ensemble, ça c’est bien passé. C’est un peu difficile, car nous jouons près de la plage, alors il y a beaucoup de vent », explique Kim.

La deuxième confrontation de la journée n’a pas été facile pour les Montréalaises. La forte présence du vent a été à l’avantage de l’équipe des Laurentides qui en ont profité pour vaincre leur rivale 21-7 et 21-15.

Organisations: volleyball de plage, Jeux du Québec

Lieux géographiques: Région Montréal-Concordia, Rosemont, Parc Jeanne-Mance Montréal Laurentides Ahuntsic

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • Guillaume
    04 août 2012 - 17:49

    Kim c'est ma meilleure. Je l'ai coaché pendant 3 ans et c'est une athlète... non une personne extraordinaire à cotoyer. Toujours polie, travailleuse infatigable, si je revenais en arrière et que je me replonge aux sélections de son équipe scolaire en secondaire, personne ne me convaincrait qu'elle pourrait accomplir tout ce qu'elle a fait... et c'est à son mérite!!

  • Kim phung lo
    01 août 2012 - 11:34

    Il y a une erreur dans mon prénom c'est Kim phung lo et non Kim phong lo. Merci