Perspectives d’emplois locaux en santé et services sociaux

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Retour sur le panel de la CDEC

Le 12 juin, la Corporation de développement économique communautaire (CDEC) d’Ahuntsic-Cartierville organisait un panel de discussion sur les emplois disponibles et les processus de recrutement dans le secteur de la santé et des services sociaux lequel représente plus de 9 000 emplois dans l’arrondissement. Cette activité d’information et de réseautage s’inscrivait dans le cadre du projet AVEC financé par Défi Montréal.

Des emplois en santé

Ce projet permet à la CDEC d’offrir depuis septembre 2010 un service d’accompagnement vers l’emploi visant à faire vivre aux résidents issus de l’immigration récente ou membres des minorités visibles une première expérience de travail significative dans leur domaine professionnel tout en répondant aux besoins de recrutement des employeurs locaux.

Les trois établissements de santé présents – le Centre de santé et des services sociaux (CSSS) Bordeaux-Cartierville-Saint-Laurent, à l’Hôpital Sacré-Cœur et à la Résidence Berthiaume-Du Tremblay – ont dit embaucher tout au long de l'année et ouvrir annuellement près de 980 emplois, principalement, pour pallier au départ à la retraite des professionnels de la santé. Les principaux besoins de recrutement sont pour les postes de préposés aux bénéficiaires, infirmiers, infirmiers auxiliaires et agents administratifs.

 

Près d’une cinquantaine de personnes s’étaient déplacées pour entendre Michèle Lachance, Louise Mailloux et Mélina Simard responsables, respectivement, du recrutement au (CSSS) Bordeaux-Cartierville-Saint-Laurent, à l’Hôpital Sacré-Cœur et à la Résidence Berthiaume-Du Tremblay. Les panélistes ont insisté sur l’importance pour les candidats immigrants d’obtenir une évaluation comparative des études effectuées hors du Québec avant de postuler et sur le fait que les formations privés d’ici et d’ailleurs ne sont pas reconnues. Outre la formation requise, les candidats à un emploi doivent démontrer lors des entrevues qu’ils sont passionnés, orientés vers le client, empathiques, résistants au stress et capables de bien communiquer en français. La flexibilité des horaires et la disponibilité constante sont des prérequis à l’embauche, car la plupart des postes sont sur appel. Il a été également rappelé que les descriptions de postes sont inscrites dans les conventions collectives d’où l’importance de s’assurer de répondre aux critères d’embauche édictés dans les offres d’emplois.

Les formations offertes

L’École des métiers des Faubourgs de Montréal offre cinq programmes de DEP dans le secteur de la santé et des services sociaux et deux formations de courte durée : équivalences de soins infirmiers vers santé, assistance et soins infirmiers et formation d’appoint visant l’obtention du droit de pratique à titre d’infirmière ou d’infirmier auxiliaire.

Des séances d’information sont données les mardis à 9h00, les mercredis à 19h00 et les jeudis à 13h30 au local 2506. L’école est située au 2185, rue Ontario Est. Pour plus d’informations, appelez le 514-596-4600 ou consultez le site www.faubourgs.ca (Source : CDEC Ahuntsic-Cartierville)

Organisations: Hôpital Sacré-Cœur, École des métiers des Faubourgs de Montréal

Lieux géographiques: Québec, Rue Ontario Est

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires