Quatre nouveaux produits visés

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Dans le cadre de la Responsabilité élargie des producteurs

Depuis quelques jours, des nouveaux produits doivent être récupérés par leurs producteurs après la fin de leur vie utile. Une nouvelle qui réjouit le Front commun québécois pour une gestion écologique des déchets (FCQGED).

Les piles rechargeables et non rechargeables doivent maintenant être prises en charge par les producteurs après leur consommation.

Depuis le 14 juillet, les appareils électroniques, les lampes au mercure (incluant entre autres les tubes fluorescents et fluo-compactes), les antigels et nettoyeurs à freins, et les piles rechargeables et non rechargeables doivent maintenant être prises en charge par les producteurs après leur consommation.

Ces quatre catégories de produits sont désormais concernées par le Règlement sur la récupération et la valorisation des produits par les entreprises.

Heureux de cet élargissement, le Front commun milite depuis plusieurs années pour une application concrète de ce principe de responsabilisation des producteurs.

« Il y a quelques années, lorsqu’on parlait de la responsabilité élargie des producteurs (REP), on passait pour des écologistes extrémistes, des freins au développement économique. Maintenant, non seulement ce principe est reconnu, mais il est concrètement appliqué à des produits de consommation courante », mentionne Guy Garand, président de l’organisme. « Afin de mieux gérer nos ressources naturelles et de diminuer notre consommation énergétique, la REP doit devenir le moteur de l’économie verte. »

« Maintenant, il faut s’assurer que les mesures de récupération soient simples à utiliser pour les citoyens, car ce sont eux la véritable clé du succès de ces programmes », précise Roch Gagnon, administrateur du FCQGED.

« Et ce n’est qu’un début, d’autres catégories de matières seront également visées au cours des années à venir » : ce règlement prévoit aussi l’inclusion des peintures et de leurs contenants, ainsi que les huiles de moteur, déjà visées par des règlements distincts.

(Source: FCQGED)

Organisations: Front commun

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires