Le candidat du Parti vert veut faire respecter la loi sur la qualité de l'environnement

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Les Québécois luttent toujours pour avoir un environnement sain et agréable, Yves Laporte, candidat du parti Vert du Québec pour le comté de Crémazie lance une offensive pour faire respecter la loi sur la qualité de l'environnement. Voici les principales lignes directrices de nos préoccupations.

En réalité, aucun des élus provinciaux des dernières décennies n'a su faire respecter la loi québécoise de environnement (LQE), ni le règlement de responsabilité élargie des producteurs de façon convenable; ce malgré la facture colossale engendrée par cette omission. Cette malveillance de gestion environnementale se traduit par des problèmes environnementaux et de santé.

En réalité, aucun des élus provinciaux des dernières décennies n'a su faire respecter la loi québécoise de environnement (LQE), ni le règlement de responsabilité élargie des producteurs de façon convenable; ce malgré la facture colossale engendrée par cette omission. Cette malveillance de gestion environnementale se traduit par des problèmes environnementaux et de santé. La facture de la santé ne cesse d’augmenter et l’apparition de certaines maladies liées à la pollution par les produits chimiques reste notre préoccupation majeure.

Le choix irréaliste de François Legault d’avoir un médecin pour chaque famille reste un rêve, mais dans le domaine de la santé, la prévention reste notre but ultime au parti Vert du Québec. Une gestion rationnelle des produits chimiques vendus au grand public permettrait de préserver la santé des gens et éliminer le gaspillage de l’argent des contribuables Québécois. Cette démarche aurait dû être entamée depuis longtemps.

Ce laisser aller du gouvernement nous fait nous poser des questions concernant l’influence du lobby des producteurs de produits chimiques sur le gouvernement de Monsieur Jean Charest. Ceci ré-ouvre les dossiers de corruption et de financement des partis politiques.

Notre inquiétude pour la santé de l’environnement et des citoyens québécois nous oblige à lutter encore et encore pour changer cette situation grave. Malgré l’arsenal juridique existant et malgré les moyens affectées à ce sujet la situation est maintenue par le gouvernement Charest au détriment des québécois qui souffrent du cancer et de maladies graves.

A cet effet, Yves Laporte le candidat du parti vert du Québec pour le comté de Crémazie, assume la responsabilité de garantir au Québécois la vérité et de changer la situation actuelle dans le cas où il gagne la confiance des Québécois et Québécoise de sa circonscription.

(Source: Parti vert du Québec)

Organisations: Parti vert du Québec

Lieux géographiques: Québec

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • Andrée Béliveau
    03 septembre 2012 - 14:45

    Je suis tout à fait en accord avec les propos de M. Laporte. Permettre à des industries qui n'ont à coeur que le profit immédiat au dépens de la survie de ses espèces sans égard aux conséquences futures est un crime en soi contre l'humanité. Des générations à venir devront hériter des problèmes que nous causons actuellement. Dans la religion catholique, on parle d'Armageddon. De nos jours, on parle de Pharmageddon! L'un pourrait être qualifié d'illusoire, mais l'autre est un fait actuel et une réalité dont personne ne veut! Pourtant, en l'ignorant, chacun y contribue. Il m'arrive de souhaiter que des gens brillants et courageux se mettent au service de l'éthique et de l'humanité pour prendre des décisions qui favoriseront le plus grand nombre de personnes tout en causant du tort au minimum de personnes.