Un déficit de 100 000$ pour le FestiBlues

Véronique
Véronique Leduc
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Pour finaliser sa 15e édition cet été, le FestiBlues a un manque à gagner de 100 000$. Depuis plusieurs mois, les organisateurs ont entamé des démarches auprès des gouvernements provincial et fédéral. Ils réitèrent leur demande d'aide financière à l'arrondissement d'Ahuntsic-Cartierville pour un montant de 20 000$ supplémentaire. En décembre, l'organisation avait eu droit à une fin de non-recevoir.

Les organisateurs du FestiBlues présenteront une soirée musicale de moins aux festivaliers cet été s'ils ne réussissent pas à aller récupérer les récentes pertes financières pour la tenue de cet événement.

«Présentement, on a des diminutions de certaines subventions, des coupures de tous les paliers de gouvernement et le retrait d'Hydro-Québec, a indiqué Martin Landry, vice-président du FestiBlues, lundi lors de son intervention auprès des élus d'Ahuntsic-Cartierville au conseil d'arrondissement. L'an passé, on a perdu 60 000$ en raison de la pluie. On a réussi à retrouver un 40 000$ grâce à une bonne gestion, mais il nous manque encore 60 000$ pour être capable de conserver cet événement. On a pensé aller le chercher chez nos trois paliers de gouvernement, un 20 000$ chacun. Le 20 000$ qui nous manque présentement c'est à l'arrondissement qu'on le demande.»

Programmation réduite

Que feront les organisateurs s'ils ne récupèrent pas ce montant? «On ne ferme pas, mais on est fragile. L'édition 2012 sera présentée avec une soirée en moins. Le mercredi 8 août, tous les spectacles seront annulés. La programmation sera réduite», a expliqué M. Landry en entrevue avec le Courrier Bordeaux-Cartierville.

«Jusqu'à aujourd'hui, on a toujours senti que les élus d'Ahuntsic-Cartierville étaient nos partenaires et on a besoin de le sentir quand ça va mal, a-t-il mentionné. On comprend qu'ils font face à des coupures de la part de la Ville centre, mais il me semble que des ponts de communication doivent exister entre nous. Notre objectif est qu'ils y réfléchissent. L'idéal serait de s'asseoir ensemble pour faire des démarches auprès de la Ville centre si c'est ça la solution.»

Les élus sensibilisés

Pour le maire d'Ahuntsic-Cartierville, Pierre Gagnier, l'arrondissement n'est pas en bonne position pour assurer une aide supplémentaire au FestiBlues. «On est sensibilisés à votre cause, a souligné d'entrée de jeu M. Gagnier. Le FestiBlues est un événement majeur pour notre arrondissement, mais on souffre comme d'autres arrondissements de compressions chaque année. On a des rencontres avec des représentants de la Ville centre pour leur demander d'avoir des ajustements, chose qu'on n’a pas eue depuis trois ans.»

L'arrondissement participe déjà au financement du festival à hauteur de 35 000$. Les élus devraient se réunir pour étudier la possibilité de réviser cette participation.

Le FestiBlues

- Cet événement coûte 1M$ à produire

- Il attire entre 60 000 à 100 000 visiteurs dans le parc Ahuntsic chaque été au mois d'août

Organisations: Hydro-Québec

Lieux géographiques: Ahuntsic-Cartierville, Parc Ahuntsic

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • Josée Morin
    05 avril 2012 - 16:25

    Il me semble que quand nous avons la chance d'avoir un événement aussi important dans notre quartier que le FestiBlues, qu'il est de notre devoir de tout faire pour le conserver! Si c'est 20 000$ que ça prend, il faut que nos élus en fasse une priorité. Notre arrondissement n'a assurément pas d'argent à dépenser pour rien avec les coupures de la Ville centre, mais ne peut se permettre de perdre cet événement familial qui fait rayonner notre beau quartier!