Deux équipes gagnantes

Simon
Simon Bousquet-Richard
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Rallye Aïcha des Gazelles au Maroc

La dernière course des Gazelles a été disputée au cours des deux derniers jours. L’équipe 136 est arrivée première au classement des Gazelles québécoises et bien qu’elle ne soit qu'en queue du classement, les filles de l’équipe 131 ressortent tout de même gagnantes à leur façon.

Le rallye en image

L'équipe 136 à la ligne d'arrivée

L'équipe 131 à la ligne d'arrivée

L'équipe 136 dans les dunes

Les championnes de l’équipe 136

Les championnes québécoises du rallye des Gazelles 2012 sont Marie Tremblay et Marie-France Bussière. Le duo a maintenu son avance tout au long des épreuves en choisissant toujours les parcours les plus difficiles, ce qui s’est avéré payant.

Notons que les meneuses ont particulièrement bien performé lors de la dernière étape, où elles se sont classées au cinquième rang. Cet exploit leur a valu de passer de la 24e à la 17e position au classement général, loin devant la deuxième équipe, qui a terminé en 53e position. L’annonce se fera, le 30 avril, à de l’arrivée officielle.

Lors de cette étape difficile, elles ont réussi à atteindre plusieurs balises que la plupart des équipes n’ont pas réussi à atteindre. Notamment la balise 5 qui était située au milieu d’un océan de dunes. La majorité des équipes ont d'ailleurs préféré renoncer au pied des dunes, prenant conscience de l’ampleur de la tâche. Le désert ne les a pourtant pas épargnées puisque les filles ont dû affronter une tempête de sable et de la pluie. Nous les avons rencontrées dans cet espace reculé du monde et elles nous ont raconté leur mésaventure de la veille.

« On s’est perdu un peu en chemin avec la noirceur et finalement, avec la panique, nous nous sommes dirigés vers des lumières qui étaient un campement berbère. On est sorties du camion, chambranlantes, et il y a des indigènes qui nous ont pris par le bras et ils se sont mis à jouer de la musique et il y avait une danseuse du ventre. C’était surréaliste », a expliqué Marie-France.

Lors de cette rencontre, elles nous ont dit espérer atteindre toutes les balises du parcours. Ce fut juste, mais les filles peuvent dire : mission accomplie! Elles ont été la dernière équipe à atteindre la balise finale, quelques secondes avant l’heure limite.

Les amies de l’équipe 131

De leur côté, Audrey et Marie-Soleil ne se sont pas particulièrement bien classées, mais elles ont gagné une grande amitié, forgée par les épreuves qu’elles ont traversées ensemble.

D'ailleurs, des épreuves, elles en ont eu, et elles ont versé beaucoup de larmes. Leur première étape marathon s’était bien déroulée, alors les filles espéraient avoir la chance de se reprendre lors de la seconde et dernière étape du rallye. Ce fut le cas puisqu’elles se positionnèrent un peu mieux que lors des deux étapes précédentes.

Lors de l’une de ces étapes pénibles, la troisième, où les équipes devaient traverser des dunes, Marie-Soleil s’est dite désarçonnée par le « cimetière de voitures » où elles se sont prises à leur tour. Rencontrée un peu plus tard, au cours de la quatrième étape, elle nous a raconté que leur morale avait des hauts et des bas, elles semblaient un peu tannées, mais tout de même heureuses.

La dernière étape du rallye s’est bien déroulée pour l’équipe, malgré quelques mésaventures, évidemment. « Nous nous étions installées dans un oued [rivière asséchée] pour passer la nuit, mais il a plue alors le niveau de l’eau est monté. Quand tu dis que tu te demandes dans quel sac tu as mis ton passeport…, nous voyions déjà notre camion emporté par la crue », nous a raconté Audrey.

Les filles s’en sont finalement sorti indemnes et elles ont planté leur tente un peu plus loin. Mais elle n’était pas au bout de leurs peines puisqu’à cet endroit, « il y avait un âne qui brayait à côté de notre tente. Nous sommes sorties, mais nous ne pouvions pas le voir », ajoute Audrey.

Le lendemain, les coéquipières sont rentrées tôt. Elles étaient très contentes de se retrouver avec les gazelles des autres équipes.

Les étapes du Rallye

• 16 mars : départ de Montréal

• 17 et 18 mars : transport vers le bivouac Nejjakh, à Erfoud

• 19 au 21 mars : préparation des véhicules et des équipes

• 22 mars : Erfoud : la porte du désert

• 23 mars : deuxième boucle de Nejjakh

• 24-25 mars : traversée du désert jusqu’à El Fecht

• 26 mars : début de la couverture de votre journal local et boucle d’El Fecht

• 27 mars : traversée du désert jusqu’à Mhamid

• 28-29 mars : étape finale : les dunes

• 31 mars : gala de remise des prix

Lieux géographiques: Maroc, Montréal

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires